Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tambour Rafistolé

Le Tambour Rafistolé

Voyages avec notre sac à dos.


10ème étape Dhankar Gompa 3 890metres

Publié par Sly sur 22 Janvier 2008, 17:09pm

Catégories : #Inde

Publié le 07/08/2007,


Dhankar Gompa était autrefois le site de la capitale de la vallée du Spiti.


Il a été construit, il y a près d'un millenaire. Le décor était impressionnant. 

inde-2007-2-409.JPG
   
Un desert rocailleux, et au detour d'une crete abrupte, on decouvre le Gompa caché.
-si, si, en haut à droite sur la photo, sur la masse rocheuse- qui le fait ressembler à une forteresse-

On a fait la "balade" de 600metres de denivele sous une chaleur ecrasante, malgre le soleil declinant. 
Mais la surprise fut l'accueil du village niche en contrebas. Juste situe en dessous du Gompa, il abrite une communaute de "Spiti". Beaux gens de l'Himalaya (les enfants surtout), bergers sedentaires, ils nous ont offerts de beaux sourires qui nous ont decides de rester dans une de leur belle demeure traditionnelle a la Tibetaine.   
   Murs blanchis a la chaux, toit plat, courronnes de branchages conserves pour l'hiver ou toute la vallee devient inaccessible 
   Nous avons partage l'ambiance familiale, le the au beurre, et leur repas. Nous avons dormi sous un epais duvet, et partage les chapatis (pain plat indien) avec du beurre de vache fait maison. 
inde-2007-2-455.JPG
Comme au Tibet, nous avons ainsi pu sejourner un peu chez l'habitant. 
   Au matin, nous avons parcouru les hauteurs du gompa, pose, voir suspendu au bord de l'abrupt de la montagne, en une succession de temples que l'on rejoint par d'etroits passages d'escaliers tailles dans la roche. Les peintures decoratives sont plus simples, dans une approche differente, mais conservant cet aspet colore typique du bouddhisme tibetain.
inde-2007-2-422.JPG
Demain, nous partons vers l'extreme frontiere nord du l'inde. Vers le Ladakh et le Cachemire....
Gros gros bisous a tous, et merci de vos messages

Commenter cet article

Mymy 18/08/2007 10:00

Salut les jeunes,

Ça fait toujours plaisir de lire les récits de votre voyage!plus intéressant que mes circuits en normandie-bretagne.. mais bon c'est bientôt fini,plus que deux semaines et je rentre en Espagne! d'ailleurs, j'espère que vous allez pouvoir venir me voir à Tours pour mon dernier circuit (juste le lendemain de votre retour), comme ça je verrai votre petite tête et vous me raconterez votre voyage avant mon retour en France en décembre!
bonne continuation et muchos besos.MYMY.

js 17/08/2007 22:55

Coucou from fin fond de la bretagne en bleu !
moi aussi je suis votre périple, en restant en haleine et envieux d'un tel dépaysement;
de mon coté, j'ai fais plus soft : festival interceltique de lorient, mariage dans les landes en expresse, continuation de mon initiation dans la tribu des hommes en bleu (qui rétrécit à cause des départs définitifs pour blessures...);
une bonne nouvelle pour moi, sinon pour vous(?!)par un heureux et inattendu coup du sort : JE FERI MON STAGE A CAEN !!!!
bon, le revers de la médaille c'est qu'au lieu d'etre logé dans une école d'infirmiére, ce sera un foyer....de bonnes soeurs!!!

bizzzzzzzzzzzz à vous 2

Sly Estelle 13/08/2007 16:35

D'abord Bisous a tATI qui nous a rendu une petite visite. Desole de vous avoir inquiete. Maman surtout. Jacquo tu as lu des pages sur Internet ou quoi pour en savoir autant sur la region? Mais ici tout est calme. Internet est tres cher par ici. Mesh tu penses reussir a faire ta cremaillere avant nous? PAs sur, on pense deja a la grande fete que l'on va faire avec vous tous. repas indien plein d'epices prevues. Marion : c'est extra que tu lises le livre sur le Dobdob, en effet c'est ce que l'on voit. PArtout dans la rue et dans les Gompas.

Monique Pinçon 10/08/2007 18:11

Bonjour les Eveillés

C'est bien joli de jouer les érudits quand on est à plusieurs milliers de kilomètres des Français, de parler des stupas, des gompas, de la Bodhi,etc.
Mais quand vous rentrerez, attendez à une pluie de questions. Arrêtez de nous prendre pour de demeurés (au sens bouddhique du terme). Ainsi qu'appelle-t-chorten (architecture) au Tibet et pourquoi? Leur rôle est-il toujours le même? Qu'est-ce qui permet d'accéder à la non-existence du "moi"? Quand on y est parvenu que devient-on? Quelle différence faites-vous entre la compassion dans le bouddhisme et la compassion à l'occidentale? Bien sûr, mes questions sont contraires au bouddhisme puisque pour celui-ci tout est vide, non pas d'existence mais de nature propre. J'arrête de vous gonfler, sinon vous allez continuer à me prendre pour un enquiquineur qui vous fait perdre votre temps. J'assume.
Quant à votre mérite à monter à 4000 mètres, il n'a pas lieu d'être, puisque dans l'Himalaya une telle altitude correspond à celle des Alpes mancelles. Arrêtez donc de frimer. Vous êtes encore loin de l'Eveil!!!

Cela dit, profitez de votre splendide voyage (Estelle n'abuse quand même pas trop des moines bouddhistes) et dites-vous que nous vous envions.
Bisous
Jacky, Monique

alix 10/08/2007 12:52

YO !
un coucou à tout les deux !!!!
depart en bretagne avec tibo !!!
une semaine.
je pense bien à vous!!!
bisous à tout les deux
alix

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents