Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tambour Rafistolé

Le Tambour Rafistolé

Voyages avec notre sac à dos.


Dernière étape de notre voyage en Inde : le Rajasthan

Publié par Sly sur 19 Janvier 2008, 16:35pm

Catégories : #Inde

Publié le 26/08/2007
 
On part le  JEUDI 30 a 1h du matin, donc nous arrivons a Charles de Gaule a 9h 40 du matin, ce meme jeudi 30 aout.
Donc, vous nous attendrez bien le JEUDI ? Une voiture avec chauffeur nous fera le plus grand bien, car au bout de 7 semaines de trains, bus, rickshaw, cyclo-pousse, marche a pied, on vous cachera pas que nous sommes fatigués. Et puis cela fait du bien un accueil chaleureux.

JODPHUR, Le RAJASTHAN

   Notre première étape au Rajasthan fut Jodphur, la cité bleue et son fort tenue par la dynatie des Rajputs.
 Ce fut une heureuse surprise de decouvrir une region, qui loin des cliches entendues sur elle, n'est pas la plus arrieree du pays et malgre son tourisme de masse  a su nous reserver un excellent accueil.

 Nous sommes descendu dans un haveli- demeure traditionnelle de toute beaute vielle de 5 siecle. Le bleu de leurs demeures conferent un charme naturel au lieu, ainsi qu'a nos deambulations de la vieille ville surplombee par le fort Meherangar.
Inde-2007-.3-467.JPG


Meherangar construit pour resister aux attaques des elephants et des guerriers en maraude, (et la dix personnes dans le cyber sont entrain de nous regarder vous ecrire...l'Inde)  tenue ces promesses.
Inde-2007-.3-385.JPG

Bref, le melange des couleurs des saris des belles indiennes de la region et la pierre doree de cette region a acheve de de nous seduire. 
Inde-2007-.3-470.JPG

EN plus, CES Jodphuris (?) sont sympathiques, posant volontiers devant nos objectifs, afin que chacun d'entre vous (OUI toi aussi Jacky) puissent les admirer, et discret (pas de demandes incessantes des commercants etc.).

Inde-2007-3-480-copie-1.JPG

 Les habitants secrets de Jodphur sont les singes. Ils se jetent de toits en toits, nourris par la population.


   . Un bus nous a conduit pendant une longue journée (6heures30), sous le soleil, vers le désert du Thar, à la frontiere sud du Pakistan.
 Harcelés bien avant le terminus par un rabatteur d'hôtel, nous avons posé nos bagages a Jaisalmer en soirée.
 Jaisalmer, la cité, ou dit-on, un enfant de 7 ans peut n'avoir jamais vu la pluie, nous reserva une surprise.

 undefined

   AU petit matin, ouvrant les volets de notre balcon, la mousson se deversait dans les rues. Une pluie tenace qui dura la moitie de la journée, gâchant quelques peu notre visite de la cité à la pierre dorée (éclatante sous le soleil evidemment !). 


   Jaisalmer ressemble de loin a un chateau de sable, et ce jour-la pour nous, et une fois dans l'annee, il y avait grande marée...
Inde-2007-.3-518.JPG

Le charme s'opera toute de meme, mais alors que nous projetions une expedition dans le grand desert du Thar à dos de chameaux, la meteo avait calmé largement nos ardeurs en la matiere.  

La prochaine etape : Bikaner  

   Longeant la lisiere du desert en train, nous traversions ce paysage desertique sous un soleil nous offrant du 40 degre dans l'etuve du waggon-sleeper.

Bikaner est un ville poussiereuse et chaotique en bordure du desert- comprenez fatiguante !

Nous avons pris l'option de descendre dans un hotel offrant la possibilite d'organiser des Safaris. Et nous revenons aujourd'hui le dos casse, les cuisses arquees, les fesses defoncees par un samedi de demarche chaloupee sous le dos d'un chameau. La nuit fut en un mot, magique. Campement de feu de bois mort, voute d'etoile comme toit, et dunes sableuses pour nous offrir le couffin  pour  plonger aisement aux pays des reves de milles et une nuit.
Inde-2007-.3-667.JPG

Au reveil, une tasse de the Chai chaude nous remettait les idees en place, ainsi qu'une nouvelle deambulation sur ces instruments de tortures que sont les selles de chameaux. 

La cerise sur le gateau fut (amis rolistes !) l'arrivee, venant du desert, a dos de chameaux devant les portes d'argent du Temple des Rats. LE fameux temple ou des milliers de rongeurs sont veneres et nourris par des fideles s'agenouillant devant eux. Les rats etant la reincarnation des conteurs echappant ainsi aux cycles de reincarnation.  

Cette nuit, nous allons dormir de nouveau en train, Direction JAIPUR, derniere etape avant note retour a Delhi.



















JAIPUR, la dernière étape avant le retour à la case départ, Delhi.
 "La Ville rose" nous a laissé un souvenir mitigé. Souvent désagréable, surpeuplé, sans le sourire des gens de Jodphur.
Nous avons été plus séduit par une petite expédition partant de Jaipur, en ricksaw vers la forteresse d'Amber.
 La forteresse d'Amber est l'ancienne capitale qui précède Jaipur. Abandonné, dans une gorge de montagne, le lieu respire l'ancienne majesté de ces habitants. Nous y avons croisés des touristes, mais aussi beaucoup de magie avec des éléphants et le dédale des palais à visiter.




Gros BISOUS a tout le monde. VOus etes tous convier aux seances photos  1 800 et aux 10 heures de film.











L'inde- qu'en a-t-on pensé?

   En Inde, on peut tout faire, sa richesse et diversité est incroyable.
   A titre personnel, pouvoir partager le thé au beurre lors de puja, (prière), dans les temples bouddhistes dans l'Himalaya ; se faire poser un 3ème oeil dans un temple de Shiva par un ascète hindou ; entrer dans le Temple d'Or des Sikhs, et y être héberger gratuitement- furent comme aller à la croisée de multiples chemins suivis par l'homme depuis des centaines d'années.

 L'histoire, le spirituel, et la géographie d'un pays unique, mais éprouvant à visiter à plus d'un titre.

Commenter cet article

Patrick 10/02/2008 11:27

Les photos de Jodpur sont excellentes!
Amicalement.
Patrick

Sly & Estelle 07/09/2007 22:56

Et oui on a rejoint le clan des vies-normales. On a même affronté la 1er semaine dans notre nouvel appartement. Rien de passionnant? Mais si! car tout ce qui est nouveau l'est forcément. D'où l'intérêt de temps en temps de s'éloigner pour un voyage lointain, prendre du recul. Mais même Bilbo et Frodon reviennnent dans la Comté, pour remplir leur cul-de-sac de souvenirs à partager avec famille et amis.

Monique Pinçon 04/09/2007 15:55

Merci Madame la Marquise

Qu'un blog sans commentaire est triste! Alors, puisque sur "letambourrafistole", "The End" is not The End, but just a break before other novelties, je vais raconter, à ceux qui se hasarderont encore à le consulter, la chose la plus surprenante, la plus époustouflante et pourtant la plus vraie, la plus réelle, la chose la plus cocasse et pourtant la plus sérieuse, la chose la plus impensable il y a une semaine encore et pourtant la plus normale aujourd'hui, la chose que personne ne va croire de la Sarthe au Calvados, de la Normandie aux Pays de la Loire, du nord au sud de la France et qui pourtant s'est produite dans... à...Qu'il est difficile de dévoiler cette chose et ce lieu tellement l'un et l'autre sont inouis!

Croyez-moi, ne me croyez pas, la chose s'est produite. "La rencontre réelle et non plus virtuelle avec Calamity" avanceront certains. Vous n'y êtes pas. "La venue du Dalaï-Lama dans ce lieu" proposeront d'autres. Que non! Plus ouf encore! Je n'y tiens plus. Il me faut partager cette chose avec tous ceux qui... car ils n'en peuvent plus d'attendre.

J'ai retrouvé...Devinez! J'ai retrouvé...Mais qui? Mais où? J'ai retrouvé dimanche dernier, à Laigné, Estelle et Sylvain, tels qu'en eux-mêmes, en jean et T-shirt,discutant de la rentrée, de l'heure du train pour rejoindre Caen, après deux mois passés en Inde, dans le Rajasthan, à Leh dans le Petit Tibet, etc. Quel instant merveilleux! Deux mois d'exil pour ça! Que me restait-il à faire? M'enfuir en serrant très fort contre moi mes deux surasundari. Rien que pour elles, mille mercis à toi, Estelle et à toi, Sylvain.

Bisous
Jacky

Sly 01/09/2007 09:37

Deux précisions : Jacky & Monique, merci bcq pour le dîner d'hier soir- et je n'avais pas eu le temps de reviser mon petit lexique du statuaire de Khajuro (je n'avais pas fait d'anti-sèche non plus). Donc au lieu de Déesse céleste, il faut retenir "nymphe céleste",et en fait, je me suis trompé, ce n'en est pas. Mais, je vous laisse le plaisir de chercher exactement à quelle catégorie appartiennent vos statuettes. Premier indice, pas aux Nymphes célestes, les "Apsara" qui sont des danseuses...
Autre précision d'importance: Jacquo du belinois m'a rappelé un commentaire dont j'avais manqué l'importance, pris de l'effervescence de ce voyage, J.S. vient à Caen faire son stage, c'est énorme en fait, j'ai un pote qui vient vivre dans la même ville que moi ! Quelle sont tes dates de stages J.S.???

Sly & Estelle 31/08/2007 13:38

The End is not the End. La fin de notre voyage annonce la mise en ligne massive sur ce blog de nombreuses photos inedites que nous avons hate de vous faire decouvrir: Alors n'hesitez pas dans les semaines à venir à visiter encore ce site. D'ailleurs à plus ou moins longs terme, il est prévu de faire une mise en ligne des meilleures photos de nos voyages. namaste

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents