Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tambour Rafistolé

Le Tambour Rafistolé

Voyages avec notre sac à dos.


Venezuela, Caracas.

Publié par Sly y Estelle sur 14 Août 2011, 01:19am

Catégories : #Venezuela

C'est au Venezuela que nous avons décidé de prendre la route cette année. 

 L'arrivée à Caracas fut mouvementée avec la dame à la douane qui nous déconseille de visiter la ville classer dans le top 5 des villes les plus dangereuses de la planète, mais cela n´était pas notre intention.

 Après une course en taxi onéreuse, nous avons été déposés au pied de l´immeuble où nous avons passé la première nuit chez un couple charmant connu grâce a Couchsurfing.

 Un repas d`arepas plus tard, une sorte de pain de maïs fourré, au lit, car avec le décalage horaire, il est quatre du matin pour nous et à peine 22 heure locale.


---L'argent au Venezuela--- : il faut impérativement arriver avec de l'argent en espèce. Lors de notre passage à l'aéroport de Caracas, le distributeur de billet ne fonctionnait pas. Il y a un bureau de change qui propose un taux très bas pour les euros et les dollars - par exemple 1 euros égal 5 bolivars. Il existe un marché parallèle de changeur - qui vous proposeront entre 8 et 10 bolivars, l'euro. A l'aéroport, les bagagistes - en chemise bleue- proposent le taux bas (8 bolivars), mais il est possible de marchander. Même si les nombreux voyageurs qui font appel à eux, ne semblent pas avoir eu de problèmes, ils ont la réputation de fournir de faux billets. La course en taxi pour rejoindre le centre ville - unique option une fois le service de bus terminé en fin d'après-midi- est entre 40 et 50 euros. Nous avons pris l'option de changer dans le bureau de change officiel, à un taux très bas, mais sans le risque de faux billets (réel, comme l'affiche plusieurs hôtels refusant des séries de billets). Au cours de votre voyage, la meilleure option restera de changer avec un local possédant un compte à l'étranger, et de faire un virement sur son compte en échange d'un versement de main en main de la même valeur. Dans ce cas, le taux de change est négociable, et en générale, intéressant- autour de 10 bolivars. 

 

  Le lendemain, direction les plages de Choroni- Puerto Colombia après un long et superbe voyage en bus sous une chaleur écrasante à travers la jungle du Parc National Henri Pittier.

 

        Ci-dessous, Choroni

DSCN1196


 Superbe plage de Playa grande à 10 minutes d´un village à l´authenticité assurée par l´ambiance de son port actif où de gigantesques poissons sortent chaque jours de la mer des Caraibes.


Ci- dessous Playa Grande, où j'entame le livre de l´été de Gabriel Garcia Marquez 'Le général dans son Labyrinthe'.

DSCN0167gimp.JPG

 

Nous dormions au camping près de la riviére Tipire, réveillés par les perroquets perchés dans les très hauts arbres qui nous protégeaient un peu du soleil. Le camping  Iguanaccion, à l'adresse suivant  : calle San Juan à Puerto Colombia, coûte 50 à 60 bolivars (5 ou 6 euros la nuit suivant votre taux de change). C'est la solution économique des campeurs si vous ne voulez pas prendre le risque de vous faire voler en dormant sur la plage (on nous a signalé plusieurs vols sur la plage, surtout en août où l'affluence est plus grande), mais la propeté de la cuisine (épaisse couche de pourriture dans l'évier) et de la douche (où les chiens viennent crotter) laissent à désirer.

DSCN0213.JPGCi-dessus, la camping. La forêt entoure tout ici.

 

  Après une excursion en bateau de pécheurs pour aller faire un peu de snorkeling, nous sommes partis pour Chichiriviche.

 La ville est moins agréable mais nous ramène dans une autre ambiance tropicale, avec les chants spontannés sur le bord de plage avec des percusions accompagnant les danseurs survoltés.

 On a tenté pour vous la PinaColada, version glace frappée et surchargée de coco, résultat très rafraichissant le soir le long de la promenade en bord de mer.

 Nous allons demain à Coro, premiere capitale du Pays au temps des Conquistadores.

 

18/07/2011

p.s. Un logiciel "cloud" pour retoucher la brillance de vos photos : aviary.com. Un logiciel gratuit "Gimp 2".

Commenter cet article

Calamity 26/07/2011 12:32


"On a tenté pour vous la PinaColada" : Hé, ne vous rendez pas malade pour nous les amis ! Ce serait con !


Sly et Estelle 20/07/2011 16:46


Hello Gregou,
Merci pour les petits messages, bon courage, il ne reste qu a tenir jusqu a la fin de la semaine. On profite de l hotel avec internet gratos pour mettre a jour notre blog. Il est 10h15 pour nous et
le soleil tape deja plus fort qu a Montpellier un apres midi d aout, alors on se reveille tranquillement avec un cafe venezuelien excellent , GROS bisous a la famille


Gregou 20/07/2011 16:39


Hello,
le voyage est bien parti, cool :)
Au moins vous n'êtes pas en retard sur la diffusion de photos, je vais essayer de rattrapper le retard dés que je suis en vacances ( plus que deux jours)
N'abusez pas trop de la pina colada et pensez à faire des doggy bags pour les amis restés en France...

bise à vous eux


paca 20/07/2011 09:14


salut
la transaction est faite .ouf ...tu connais paca elle a peur de tout .bisous bonne route


Sly 20/07/2011 03:22


je travaille mes pas de danses Marionette pour notre prochain 'baile', avec maillot de bain noir moulant pour une future soiree a theme.
Tu verses une larme de bamba triste parce qu on est parti Soshi, mais j ai plein de jdr neuf qui nous attendent.
Raison sur quoi, Paca?, on etait au courant, on fait attention, la preuve la transaction de ce matin s' est tres bien passer, et on a l' impression d' etre les seuls touristes du pays tellement on
en rencontre peu, cool BECITOS


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents